OK

Při poskytování služeb nám pomáhají soubory cookie. Používáním našich služeb vyjadřujete souhlas s naším používáním souborů cookie. Více informací

Úvodní stránka » ARCHIVE » Ablaye Cissoko & Simon Goubert
Ablaye Cissoko & Simon Goubert — African Jazz Roots (2013)

 Ablaye Cissoko & Simon Goubert — African Jazz Roots (2013)

Ablaye Cissoko & Simon Goubert — African Jazz Roots
La fusion réussie du jazz occidental et de la musique traditionnelle sénégalaise.
Location: Senegal/Rennes, France
Album release: May 14, 2013
Record Label: Cristal Records — Harmonia Mundi/1-2-3-4-GO!
Duration:     53:34
Tracks:
1. Caméléon      (2:11)
2. Spirit Wall     (12:26)
3. Lio Djarabi Balacos      (9:40)
4. From Heart To Heart      (2:37)
5. Kaw      (4:18)
6. Marché Tilène      (10:44)
7. Waxtan      (7:23)
8. Drôles d'oiseaux      (4:16)
Avec:
Ousmane Bâ : flûte peuhl
Jean-Pilippe Viret : contrebasse
Babou Ngom : sabar solo
Sophia Domancich : claviers
MUSICIENS :
Ousmane Bâ : flûte peuhl
Ablaye Cissoko : kora
Jean-Jacques Avenel : contrebasse
Babou Ngom : sabar solo
Simon Goubert : batterie, piano, claviers
_______________________________________________________________
Website: http://ablaye-cissoko.com/fr/
Griot: http://www.griotmovie.com/
MySpace: http://fr.myspace.com/ablayecissoko
Facebook: https://www.facebook.com/ablayecissokomusic
Press: diffusion@ma-case.com
SIMON GOUBERT: http://simongoubert.com/
SG MySpace: https://myspace.com/simongoubert
SG Allmusic: http://www.allmusic.com/artist/simon-goubert-mn0001820051
SG label: http://www.seventhrecords.com/GOUBERT/biosimonuk.html
Agent: Ma Case Prod. — diffusion@ma-case.com
_______________________________________________________________
Editorial Reviews
In the words of Simon Goubert: Back in 2009, I performed in Senegal for the first time — more precisely in the month of May, at the Saint-Louis Jazz Festival — and first became aware of the kora player Ablaye Cissoko. That year, the opening ceremony began with a concert by the Saint-Louis drum ensemble, conducted by Babou Ngom. As this part of Africa was the cradle of the musical legacy which my musical heroes fed on or at least the spirit of their own music did there was a particular intensity to the concert that I performed with my quartet later in the festival. This was also true of the master classes that I led and the jam sessions which I participated in.
Senegalese kora player Ablaye Cissoko and French pianist and drummer Simon Goubert collaborate to make original music that truly mixes West African and Jazz sensibilities, from traditional Manding music to John Coltrane.
They're joined by Ousmane Ba, who sings through his Peul flute, giving it a whole other, vibrant dimension, double bassist Jean-Jacques Avenel, who is a student of West African music, playing the kora himself, and 3 percussionists. We'll also hear how San Francisco Bay Area ensemble Anthony Brown's Asian-American Orchestra put Hindustani Classical music into John Coltrane's composition India, that 1990s recording Lambarena which mixes Bach and Gabonese singers and Scottish Guitarist Tony McManus shredding some Bach on his classical music debut. (http://www.abc.net.au/)
In french:
« African jazz Roots » la fusion réussie du jazz et de la musique traditionnelle sénégalaise. Malgré d’évidents liens historiques entre le jazz et la musique traditionnelle africaine peu de projets réunissant des musiciens occidentaux de jazz et des musiciens traditionnels africains réussissent la fusion de ces musiques….
Ayant rencontré le koriste Ablaye Cissoko en 2009 au festival de jazz de St Louis du Sénégal, et écouté a cette occasion l’orchestre des tambours de St Louis dirigé par Babou Ngom, le batteur Simon Goubert avec les encouragements de la direction du festival projetait de construire un répertoire permettant de réunir musiciens traditionnels africains et de jazz.
Début 2010, Simon Goubert et Ablaye Cissoko échafaudaient ce projet. L’orchestre choisi réunissait Babou Ngom accompagné de 2 jeunes virtuoses aux sabars, Ousman Bâ a la flûte peulh, la contrebasse de Jean-Jacques Avenel, la kora d’Ablaye Cissoko et la batterie et le piano de Simon Goubert.
Pour les compositions, le travail préalable le plus important a été de tenter de comprendre les approches si différentes que les musiciens avaient de la musique, ainsi que les fonctionnements et les rôles tenus par chacun, dans leurs traditions respectives.
Simon Goubert a ainsi évité de faire une translation du vocabulaire des jazzmen vers la musique traditionnelle sénégalaise, et de son contraire; il a plutôt cherché a mettre en valeur les fondements musicaux communs aux deux langages, a savoir une grande rigueur rythmique combinée a l’élasticité du tempo, des couleurs obsessionnelles tendant vers une certaine forme de transe que l’on retrouve dans le Jazz modal coltranien par exemple, ou dans certaines formes assimilées au free Jazz,…..
Aprés le succes du concert donné en 2010 au festival de St Louis, le répertoire avec le soutien de l’institut français du Sénégal était enregistré a Dakar en 2011 et l’on peut affirmer que cet album constitue l’une des rares fusions du jazz et de la musique traditionnelle africaine réussie…."
_______________________________________________________________
Malgré des liens évidents entre ces deux répertoires, très peu de projets réunissant jazzmen occidentaux et musiciens traditidionnels africains réussissent la fusion de ces musiques. AFRICAN JAZZ ROOTS en fait partie!
La musique composée par le célèbre batteur SIMON GOUBERT, et illuminée par la Kora d'ABLAYE CISSOKO, est à la fois un hommage au jazz de John Coltrane et au Sabar traditionnel Sénégalais. Une musique qui met en valeur les fondements musicaux communs aux deux langages.
_______________________________________________________________
Biographie d'Ablaye Cissoko
Présentation
Joueur de kora, le Sénégalais Ablaye Cissoko, de son vrai nom Kimintang Mahamadou Cissoko, se tient aux confluents de la musique africaine et du jazz. Après des débuts avec le Saint-Louis Jazz Orchestra, Ablaye Cissoko sort en 2003 son premier album Diam. Le Griot Rouge en 2005 établit sa renommée à l'étranger.
Ablaye Cissoko se nourrit ensuite de collaborations avec François Jeanneau ("Quand se taisent les oiseaux", 2007), avec le trompettiste allemand Volker Goetze ("Sira" en 2009) et le multi-instrumentiste marocain Majid Bekkas ("Mabrouk" en 2011).
Le duo Volker Goetze et Ablaye Cissoko se réunit de nouveau en 2012 pour une nouvelle rencontre croisée sur "Amanké Dionti".
L'Histoire
Kimitang Mohamadou Cissoko dit Ablaye Cissoko est né à Kolda en 1970, est le descendant d’une famille de Griot. Il commence à jouer de la Kora à l’âge de 8 ans et mène son premier concert à 12 ans. Il s’inscrit au conservatoire de Musique de Dakar et monte un groupe de 10 choristes avec ses frères et sœurs.
En 1986 il fait sa première représentation internationale en Norvège à Oslo. Puis il se rend à Saint Louis du Sénégal et tombe amoureux de cette ville. Il y forme le groupe Ninki-Nanka qui se produit régulièrement dans tout le pays. En 1996 Cissoko rencontre pour un concert Jacques Higelin. Il participe ensuite au Printemps des cordes au CCF de Dakar et au festival de Kora à Sédiou en Casamance. En 2000 le Jazz rentre dans la vie de Cissoko, il joue avec le groupe « African Project » accompagné de Phillipe Sélam saxophone / Linley Marthe basse / Gille Renne guitare / Azize Diop batterie / Ali Keita Balafon etc...pour le festival « Saint Louis Jazz ».
Les débuts de carrière
En 2001 et 2002 il se produit de nouveau au festival « Saint Louis Jazz » sous la direction de François Jeanneau avec le groupe « Saint Louis Jazz Orchestra » (orchestre Eurafricain de Jazz) accompagné de Kiki Bocandé basse (Sénégal) / Andréa Esperti trombone (Italie) / Volker Goetze trompette (Allemagne) / Stéphane Kerecki contrebasse (France) etc...
Saint Louis Jazz Orchestra est invité par le ministre de la culture, M Jack Lang, pour la fête de la musique en juin 2001. La même année il enregistre un CD avec la Bande Marco Jazz et part en tournée au Kazakhstang et Kirghizistan.
Ablaye Cissoko attend 2003 pour enregistrer ses propres compositions avec Diam sur le label Ma Case Records. Ablaye Cissoko s'empare ensuite d'une légende ouest-africaine du XIIème siècle, celle de Kimintang le Griot rouge. L'album Le Griot Rouge, toujours chez Ma Case Records, permet à Ablaye Cissoko de se faire un nom reconnu internationalement en 2005.
La consécration
De sa rencontre avec le trompettiste allemand établi à New York Volker Goetze naît en 2009 l'album Sira. Les deux hommes y confrontent modernité et tradition, jazz et musique africaine, dans un album d'une grande pureté. Ablaye Cissoko dont le but au-delà de la musique est "d'apaiser le coeur des hommes" se nourrit en 2011 d'une nouvelle rencontre avec le multi-instrumentiste marocain Majid Bekkas. Cette fois, c'est sans surprise une rencontre toujours bienvenue entre jazz, musique arabe et orientale et musique africaine qui a lieu avec Mabrouk.
Ablaye Cissoko retrouve Volker Goetze en 2012 pour Amanké Dionti. Ce deuxième disque en commun met l'accent sur la rencontre entre univers urbains et espaces africains. L'acoustique particulière de l'église Bon Secours à Paris où est enregistré l'album lui confère un cachet supplémentaire. Amanké Dionti sort en octobre 2012.
Depuis 2012 Ablaye Cissoko est soutenu dans sa carrière par La Fondation BNP Paribas.
Références
Ablaye Cissoko s'est produit dans le monde entier depuis le début des années 2000 :
Musée du Quai Branly (Paris), Cafe de la Danse (Paris), Festival Ile de France (Paris), Forde Folk Music Festival (Norvege), Festival Rio Loco (Toulouse, 31), Festival du Chainon Manquant (Figeac), Sfinks festival (Belgique), Forum Lisboa (Lisbonne), Centre culturel De Adelberg (Belgique), les Arts à Huy (Belgique), Jazz à Oloron (65), Coup de Coeur Francophone (Montréal), Rhino Jazz festival (Rive de Giers), Festival de la Voix (Moissac), Auditorio Pedro Ruivo (Lisbonne, Portugal), Festival Convivencia (31), Festival St Louis Jazz (Sénégal), Le Bijou (Toulouse) ...
_______________________________________________________________ © Simon Goubert (François Corneloup trio) playing at Cabaret Vauban.
SIMON GOUBERT
Born in Rennes in 1960 he began studying the piano at the age of 3. He discovered the drums on the 4th February 1970, when Kenny Clarke played a concert in his home town.
He studied percussion, first at the Conservatory in Rennes, then, from the beginning of 1976 with Sylvio GUALDA at the Conservatory in VERSAILLES. He studied harmony, and won his spurs as a percussionist playing with ORTF's l'Ensemble Polyphonique, conducted by Charles RAVIER.
However he also spent his nights in jazz clubs, notably RIVERBOP, where he was able to sit in, thanks to Aldo ROMANO, Jacques THOLLOT, Bernard LUBAT and Christian VANDER.
In 1979 — 80 he played in the quartet lead by guitarist Philip PETIT, along with Emmanuel BEX and Dominique LEMERLE.
In 1981 he formed his first group, with Dominique LEMERLE and Eric BARRET. The year following, he founded, along with Arrigo LORENZI and the pianist Jean Claude LUBIN, the group SPIRAL, which played in the pure Coltrane tradition. Between 1982 and 1987 he also played keyboards in Christian VANDER's OFFERING, which he rejoined in 1992, to work with Les Voix de MAGMA.
With his growing reputation he was often called to accompany such notables as Steve GROSSMAN, Michel GRAILLIER, Alby CULLAZ, Francis LOCKWOOD, Kim PARKER, Sonny FORTUNE, Andy LAVERNE, René URTREGER, Alain JEAN-MARIE, Michel BENITA, Rick MARGITZA, Christian ESCOUDE, Riccardo DEL FRA, Dave LIEBMAN, Harold DANKO, Joackim KUHN, Eric LE LANN, Jean François JENNY CLARKE...
In 1987 Simon GOUBERT formed a sextet, which he reduced to a quintet in 1989.
In 1991 he recorded his first album "Haïti" with: Jean Michel COUCHET, Laurent FICKELSON, Stéphane PERSIANI, and as guest star, Steve GROSSMAN.
He brought out his second album, Couleurs de peaux, in 1993. On 17th November 1995 he released his third album, L'Encierro.
Since 1994 Christian VANDER and Simon GOUBERT have co-directed WELCOME, with a line-up comprised of two drummers, two double bass players, two saxophonists and piano. An album by this group has been released under the title Bienvenue.
_______________________________________________________________

Ablaye Cissoko & Simon Goubert — African Jazz Roots (2013)

 

NEWS

13.12.2017

Only Wolf

12.12.2017

Květy

11.12.2017

SON VOLT

11.12.2017

Mary Gauthier

11.12.2017

RACHAEL YAMAGATA

9.12.2017

Nicolas Jaar

9.12.2017

DeDe

9.12.2017

Lisa Loeb

archiv

ALBUM COVERS IX.

Natalie Merchant — Wonder: Introducing Natalie Merchant 11/3/17
Tais Awards & Harvest Prize
Za Zelenou liškou 140 00 Praha 4, CZE
+420608841540