OK

Při poskytování služeb nám pomáhají soubory cookie. Používáním našich služeb vyjadřujete souhlas s naším používáním souborů cookie. Více informací

Daphné Iris Extatis AT(h)OME 16 février 2018

Daphné — Iris Extatis (16 février 2018)

                 Daphné — Iris Extatis (16 février 2018)  Daphné — Iris Extatis (16 février 2018)•★•      Trois années se sont écoulées depuis « La Fauve », son précédent album, et Daphné n’est pas toujours sortie de ses rêves. Mieux elle continue à nous y accompagner avec ce  « Iris Extatis » et ses onze chansons aériennes qui vous entraînent entre songes et réalités, dans une atmosphère féerique. 
•★•      Et quoi de mieux qu’une Song For Rêveurs pour débuter ce nouveau voyage (ex)statique ! Des voix de nymphes et des notes orientales vous accueillent dans ce nouveau rêve éveillé et vous laissent flotter sur les eaux romanesques du Mékong, où amour et désir se côtoient comme le Yin et Yang. Daphné n’a donc pas fini de malmener Apollon…  Faite à l’envers, son nouveau single, poursuit l’album, dans le même état d’esprit, mais sur une mélodie au piano qui a tout de la ritournelle entêtante. Les cordes de harpes et la voix de perle dominent.Fotka uživatele Ben Tais Amundssen.                                                            © (Photo : Julia Gragnon)
Born: in Clermont~Ferrand, Puy~de~Dôme, France
Location: Paris, France
Genre: French Pop, Pop Folk
Album release: 16 février 2018
Record Label :  Athome
Style :  Pop Electro
Duration:     44:45
Tracks:
01 Song for Rêveurs     4:18
02 Faite à l’envers     3:32
03 Ultraviolet     3:57
04 On n’a pas fini de rêver (avec Edith Fambuena)     4:32
05 L’amour     3:31
06 Resteras~tu amoureux ?     2:37
07 Une pière aux étoiles     3:58
08 La lune est une femme africaine     4:01
09 Mohini Miranda     4:01
10 Le corps est un voyant     4:47
11 Supercalifragilis     5:31 
℗ 2018 AT(h)OME
Discographie :
•★•      Iris Extatis (16 février 2018)
•★•      La Fauve (2014)
•★•      Treize chansons de Barbara  (2012)
•★•      Bleu Venise (2010)
•★•      Carmin (2007)
•★•      L’Emeraude (2005)Fotka uživatele Ben Tais Amundssen.                                                             © (Photo : Julia Gragnon)
About:
•★•       The winner of the 2007 Prix Constantin award, Daphné is a French pop singer with an alternative style sometimes likened to Kate Bush, Camille, or Björk. Born in Clermont~Ferrand, Puy~de~Dôme, France, she made her full~length album debut in 2005 with L’Émeraude on the label V2 Music. Interweaving orchestral arrangements with electronic flourishes and trip~hop beats, L’Émeraude was a modest success, spawning the single “L’Insoumise” and reaching number 115 on the French albums chart. The follow~up album, Carmin (2007), was a much greater success for Daphné, especially in terms of critical acclaim. More musically organic than her first album, Carmin spawned a couple singles (“Musicamor,” “La Petit Navire”) and reached number 101 on the French album charts, where it logged 22 weeks over the course of 2007~2008. The commercial success of Carmin was bolstered by its generous critical acclaim, in particular the 2007 Prix Constantin, which is awarded in France to the best album by a new artist. ~ Jason Birchmeier
Review
Jean~Louis Zuccolini
:::>>>     J’aime Daphné depuis ses débuts, j’écoute régulièrement ses albums précédents. L’émeraude, Carmin, Bleu Venise et La fauve n’ont pas de secrets pour moi. C’est bien simple, j’aime tout chez cette femme, sa beauté, sa musicalité, sa délicatesse, la profondeur de ses textes, son univers, tout ce qu’elle dégage. Alors évidemment, un nouvel album de Daphné est forcément pour moi un grand moment car je sais déjà, avant de découvrir cet album, que Daphné va de nouveau me faire voyager.
:::>>>     Car oui, et c’est encore le cas avec ce nouveau disque, chaque album de Daphné est un voyage, un sublime voyage même. Ce dernier album, Iris extatis, Daphné l’imagine comme une formule magique, un sésame censé nous insuffler espoir et émerveillement, tous deux antichambre à l’extase. Une fois encore, elle ne me déçoit pas, l’émerveillement est bien présent et l’extase n’est vraiment pas loin.
:::>>>     Dès les premières notes d’Iris Extatis et de “Song for rêveurs” qui ouvre l’album, on décolle immédiatement. Les contrées orientales nous arrivent, “on prend un nuage comme on prend un taxi” nous dit~elle. Dans les simples vapeurs d’un thé, le voyage au pays des désirs a commencé. Le voyage continue ensuite, du Népal à la France avec un superbe titre “Ultraviolet” qui rappelle ce qu’est notre beau pays et explique pourquoi elle préfère fuir certains esprits étriqués. Daphné nous emmène aussi au bras d’une femme africaine puis égyptienne sur la lune est une femme africaine. L’Himalaya est aussi présent sur le dernier titre de l’album, "Supercalifragilis” quand Daphné nous embarque sur un manège dans les froids himalayens en osant un chant d’opérette italien surprenant.
:::>>>     Iris extatis est une ode aux rêveurs bâtisseurs, aux émotifs aux pas sûrs d’eux, tant la vulnérabilité des sentiments y est chantée par l’artiste et vue comme une force créative. Daphné, avec ce disque, souhaite réunir et réconforter, nous aider à savoir qui nous sommes vraiment. Pour ce faire, elle nous offre et nous ouvre les portes d’un monde fertile et foisonnant, d’un monde païen, sans frontières où mythes, fantaisies, nature et femmes sont reliés. A ses côtés, l’horizon est un large champ des possibles. Elle le dit dans une de ses chansons, “toujours la vie s’invente, bien au~delà de tout ce qu’on enfante”.
:::>>>     Daphné enfin, s’entoure, sur cet album, d’Edith Fanbuena, pour la réalisation et les arrangements, pour un superbe duo aussi avec “On n’a pas fini de rêver”. Cela donne à Iris Extatis une formidable palette de couleurs inattendue autour des guitares et du piano. A cela s’ajoutent un sitar, un koto japonais, un laud marocain, une harpe et plein de rythmiques originales autour d’une collaboration jouissive et fusionnelle.
:::>>>     Une fois encore, Daphné nous offre un magnifique album, dans la lignée de la beauté de ses albums précédents, me rendant de plus en plus amoureux.
:::>>>     Allez écouter Daphné, vous allez prendre une grande claque. Commencez par “Faite à l’envers”, un superbe titre.   :::>>>     http://www.froggydelight.com/
Review
Par Mike S.
:::>>>     Trois années se sont écoulées depuis « La Fauve », son précédent album, et Daphné n’est pas toujours sortie de ses rêves. Mieux elle continue à nous y accompagner avec ce  « Iris Extatis » et ses onze chansons aériennes qui vous entraînent entre songes et réalités, dans une atmosphère féerique. 
:::>>>     Et quoi de mieux qu’une Song For Rêveurs pour débuter ce nouveau voyage (ex)statique ! Des voix de nymphes et des notes orientales vous accueillent dans ce nouveau rêve éveillé et vous laissent flotter sur les eaux romanesques du Mékong, où amour et désir se côtoient comme le Yin et Yang. Daphné n’a donc pas fini de malmener Apollon…  Faite à l’envers, son nouveau single, poursuit l’album, dans le même état d’esprit, mais sur une mélodie au piano qui a tout de la ritournelle entêtante.
:::>>>     Avec ce nouvel album, Daphné semble monter très haut dans les nuages, mais avec son regard extérieur, elle n’en oublie pas de remettre les pieds sur Terre parfois, le temps d’un Ultraviolet qui vous envoie un avertissement sur la montée de l’intolérance. Tout en nuances, comme elle sait souvent le faire. Et comme elle le refait plus tard sur Une pière aux étoiles.
:::>>>     C’est la chanteuse des Valentins, Edith Fambuena, qui travaille à la réalisation de cet album. Elle qui a travaillé avec Olivia Ruiz ou Zazie, ces dernières années, va peut~être porter bonheur à Daphné, pour élargir son aura à un public plus large, avec des titres taillés pour ça (L’Amour, Resteras~tu amoureux). En attendant, elle vient aussi lui prêter sa voix sur un autre moment de songerie poétique (On n’a pas fini de rêver).
:::>>>     En fin d’album, elle finit par lâcher prise totalement, et nous livre un Supercalifragilis, entre opérette et folie passanagère, digne d’une Mary Poppins du XXIe siècle.
:::>>>     On ne se lasse pas de découvrir le monde merveilleux de Daphné.
:::>>>     https://lamagicbox.com/
Facebook: https://www.facebook.com/daphnemusic/Fotka uživatele Ben Tais Amundssen.:::>>>__________________________________________________:::>>>

Daphné Iris Extatis AT(h)OME 16 février 2018

NEWS

14.7.2018

Lavender Flu

14.7.2018

Tanukichan

14.7.2018

Alex Hepburn

14.7.2018

Opium Moon

14.7.2018

The National

13.7.2018

Cornelia Murr

13.7.2018

Cowboy Junkies

13.7.2018

The Jayhawks

archiv

ALBUM COVERS X.

Jaye Jayle — No Trail and Other Unholy Paths (June 29, 2018)
Tais Awards & Harvest Prize
Za Zelenou liškou 140 00 Praha 4, CZE
+420608841540