OK

Při poskytování služeb nám pomáhají soubory cookie. Používáním našich služeb vyjadřujete souhlas s naším používáním souborů cookie. Více informací

Joe Lucazz
No Name 2.0

Joe Lucazz — No Name 2.0 (Jan. 12, 2018)

               Joe Lucazz — No Name 2.0 (Jan. 12, 2018)Joe Lucazz — No Name 2.0 (Jan. 12, 2018)←≡→      JOE LUCAZZ DÉVOILE ENFIN L’ATTENDU ‘NO NAME 2.0’ Excellent album. ←≡→      J’aime l’écouter, il a une blague et une grenouille.
Location: Paris, France
Genre: Hip~Hop
Album release: January 12, 2018
Record Label: NEOCHROME
Duration:     46:04
Tracks:
01. Monsieur Lucazzi     3:54
02. Paris     3:31
03. Je le fais mieux     4:09
04. Humeur parisienne     3:15
05. Origines     3:41
06. Knight Rider (feat. Alpha Wann)     4:03
07. Proposition Joe     3:17
08. On l’a fait (feat. Flynt)     3:19
09. Abou Diaby     3:38
10. Méchanceté gratuite (feat. Express Bavon)     3:08
11. Alien Flow     3:48
12. Marche avec nous 2 (feat. Cross)     3:39
13. 3.0     2:42Fotka uživatele Ben Tais Amundssen.Review
par Etienne Anthem. Mercredi 19 avril 2017
←≡→       Voilà maintenant un peu plus de deux ans que Joe Lucazz a sorti le très bon No Name. Après un long parcours dans l’underground, le parisien avait mis d'accord beaucoup de monde, avec un style qui lui est propre, entre élans mystiques et esprit mafieux. Le tout ponctué par un flow goguenard, mis en valeur principalement par les prods de Pandemik Muzik. Suscitant une certaine attente chez un public averti, il vient enfin de dévoiler le teaser du petit frère tant annoncé, No Name 2.0. Où entre autres, on peut vérifier qu’il affectionne toujours la prose d'Hampâté Bâ, entre autres références égrenées ou non au cours de notre interview croisée avec Eloquence. On vous l'avait dit, le emcee a tout son temps. D'après nos infos, No Name 2.0 devrait arriver chez Néochrome sur la fin du mois de mai.
←≡→       http://www.surlmag.fr/
By Florian ReapHit. 18 avril 2017
←≡→      Un an d’annonce et autant de reports, mais cette fois~ci ça y est, No Name 2.0 c’est vraiment pour bientôt.
←≡→      Retour en 2015. Après des années d’errance dans les dessous de l’underground, entre featurings légendaires et classiques sans prétention, Joe Lucazz sort No Name, un EP sur la corde raide, entre croyances et animisme, entre biftons et rédemption, que nous classions parmi nos albums préférés de l’année. Bourré d’égotrips bien sentis, contant un vécu tout en nuances au rythme de folles mélodies et de refrains impeccables, No Name offrait à Joe Lucazz, vingt ans après ses débuts, un sacrement mérité.
←≡→      Annoncé début 2016, il aura fallu attendre ce week end pour enfin voir se profiler la suite tant attendue dans un teaser sobrement intitulé « Je le fais mieux ». Un noir et blanc de rigueur, comme sur « Double Whopper », on retrouve ce bon vieux J.O.E. sur le pavé jusqu’à pas d’heure, charbonneur et magicien du dollar, qui passe de l’emballage à la distrib’, un sourire froid vissé au coin des lèvres. Toujours tiraillé par ses démons, avançant à travers l’âge, on retrouve la nonchalance et le flow si particulier de Joe. Un style, une voix, une attitude. Le regard ne tremble pas, le doigt sur la gâchette non plus. « Un corps de lâche, une faim et un flingue obèse. », la routine est exposée, les références affirmées et de Hampâté Bâ à Richard Wright, tout au long du teaser disséminées.   ←≡→       http://reaphit.com/
Paris
[Intro]
Néochrome Paris
Ouais Mimille
Monsieur Lucazzi
[Couplet 1]
? d’un pako vendeur d’maïs Chateau Landon
Faux Marlboro, j’sais mais j’achète, j’soutiens mes deux~trois clandos
Clin d’œil Barbès, bisous j’t’aime et une centaine de monstres
Dans le 8ème, veulent revenir au tant de Django
Ils sont Scènes de ménage, moi la saison 4 de Narcos
Rive droite : deux tchoins, rive gauche : trois milfs ivres
Je brunche sous un tas [?]
Attend que me~ca sorte du cargo, que deux~trois gofast vident le fre~co
Que deux~trois d’mes gars sortent du cachot
Et que l’pays de Riner Teddy défie toutes sortes d’embargo
Trois kilos de white pur dans ce luxueux sac de re~spo
Tranquille, je prends un Heetch, j’suis chez nous à gare du Re~No
Dixit la cougar Morano
[Refrain]
Je ride, j’ressens l’manque quand j’pars d’ici
Comme une paire de fesses, j’veux la r’voir très vite
Dieu que j’aime cette ville
J’y passe du rire franc aux larmes d’Hennessy, j’y ai un tas d’ennemis
Je ride, j’ressens l’manque quand j’pars d’ici
Comme une paire de fesses, j’veux la r’voir très vite
Dieu que j’aime cette ville
J’y passe du rire franc aux larmes d’Hennessy, j’y ai un tas d’ennemis
Facebook: https://www.facebook.com/joelucazz/
Label: http://www.neochromeprod.com/
Twitter: https://twitter.com/joelucazz
℗ 2018 Neochrome
____________________________________________________________  

Joe Lucazz
No Name 2.0

NEWS

21.9.2018

Shinichi Atobe

19.9.2018

Lupe Fiasco

17.9.2018

Grand Blanc

17.9.2018

Féloche

17.9.2018

Franck Biyong

14.9.2018

Billy Wylder

archiv

ALBUM COVERS X.

The League of Assholes — RAW MEAT DIET (Sept. 3rd, 2018)
Tais Awards & Harvest Prize
Za Zelenou liškou 140 00 Praha 4, CZE
+420608841540