OK

Při poskytování služeb nám pomáhají soubory cookie. Používáním našich služeb vyjadřujete souhlas s naším používáním souborů cookie. Více informací

Miossec
Ici–bas, ici même

Miossec — Ici-bas, ici même [Avril 14-ze, 2014]

FRA Flag Miossec — Ici–bas, ici même 

Trés magnifique l´album Miossec — Ici-bas, ici même et NOMINÉE par 8. Tais Awards/Harvest Prize 2014
ιΟι   Presque vingt ans après son premier album « Boire », Miossec renoue de près avec ses origines dans « Ici–bas, ici–même », un disque enregistré à la maison, dans son Finistère bien–aimé avec Albin de la Simone et Jean–Baptiste Brunhes. Le résultat est intime et précieux, beau comme les embruns dans la tempête. Pour marquer ce retour aux sources comme il se doit, un concert en terre natale s’imposait. Téměř dvacet let po jeho prvním albu « Boire » Miossec opět ožívá se studiovým albem « Ici–bas, ici–même », které natočil doma v jeho milované Bretani společně s Albin de la Simone a Jean–Baptiste Brunhes. Výsledkem je intimní, jedinečné, překrásné Nouvelle Chanson–Album s temperamentem spreje v bouři. Christophe chtěl zažít návrat domů v plné parádě a tak s playlistem alba  vystoupil ve Vieilles Charrues na Scène Jack Kerouac v pátek 18. června 2014 — opět ve své vlasti. 
Location: Brest, France ~ Finistére Nord
Styles: French Pop, Nouvelle Chanson, Western European Traditions
Album release: April 14, 2014
Record Label: PIAS
Duration:     33:53
Tracks:
01. On vient à peine de commencer       3:04
02. Le cœur       2:34
03. Samedi soir au Vauban        3:18
04. Qui nous aime        3:04
05. Ce qui nous atteint        3:01
06. Nos morts        3:12
07. Répondez par oui ou par non        3:18
08. Bête, comme j'étais avant        3:03
09. A l'attaque!        3:01
10. Le plaisir, les poisons        3:07
11. Des touristes        3:11
2014 [PIAS] Le Label
Credits:
ιΟι  Composé, écrit par Christophe Miossec,
sauf « Répondez par oui ou par non », écrit par Sophie Calle et Grégoire Bouillier, et « Bête, comme j’étais avant », composé par Stephan Eicher et Christophe Miossec.
ιΟι  Arrangé par Albin de la Simone.
ιΟι  Réalisé par Christophe Miossec, Albin de la Simone et Jean–Baptiste Brunhes.
ιΟι  All rights reserved to [PIAS] Le Label. Do not copy, publish or use without permission.
ιΟι  Photography & graphic design: Alban Grosdidier
ιΟι  [PIAS] Le Label's art direction: Guillaume Depagne
ιΟι  Project management: Yves Lecarpentier
ιΟι  Assistant photographer: Sylvie @ Studio Daguerre
ιΟι  Make Up: Diane Jauney
ιΟι  Print setup: Éric Perez
ιΟι  All thanks go to Christophe Miossec, Catherine Sabbe, Guillaume Depagne & Yves Lecarpentier.
ιι   "Trois ans apres le précédent et tres rock Chansons ordinaires, Miossec revient le 14 avril avec Ici–bas, ici même, un nouvel album dont la belle sobriété contraste avec l’immense musicalité, un disque raffiné et profond, enregistré avec Albin de la Simone et Jean–Baptiste Brunhes et comportant un texte de Sophie Calle et Grégoire Bouillier, une sorte de retour aux sources et a l’instinct du premier jet du premier Boire, paru il y a presque 20 ans.
ιι   Ici–bas, ici même est un retour a la “chansonnette”, explique un garçon toujours aussi chic mais décidément trop modeste –ses “chansonnettes” sont des morceaux d’une rare intensité, qu’habitent des textes a l’amertume a fleur de peau, des themes aux résonances bouleversantes." (source: www.lesinrocks.com )
REVIEWS / Critique
ιι   Beaucoup d'eau a coulé sous le pont de Recouvrance depuis l'album précédent de Miossec, Chansons Ordinaires, paru en 2011. L'ataxie, une maladie orpheline qui l'a contrait a marcher avec une canne, l'a également tenu a distance de l'alcool. L'auteur de Boire a du se faire une raison et reprendre le chemin du studio d'enregistrement.
ιι   En l'occurrence, c'est avec Albin de la Simone que le Brestois a souhaité travailler pour la premiere fois, ainsi qu'avec l'ingénieur du son Jean–Baptiste Brunhes, a la maison. Amateur du contre–pied artistique, Miossec retourne a la chanson de proximité la plus intime et touchante, a la façon de « On vient a peine de commencer », quand l'album précédent trompait son intitulé par un dosage élevé de rock. Cette ode a la seconde chance ne dépare pas de ses dix consoeurs chantant principalement l'amour, côté souffrance (« Le Coeur »), côté coup de foudre (« Samedi soir au Vauban », entre guitare et bandonéon) ou côté doutes (« Qui nous aime »).
ιι   Plus sobre que jamais et la voix collée au micro, sans filet de sécurité, Miossec décline d'autres sentiments prégnants comme la fatalité (« Ce qui nous atteint »), la fréquentation des fantômes (« Nos morts ») ou le désir d'en découdre avec l'existence (« A l'attaque ! »). Sur un tempo plus soutenu entouré d'un mur de guitares et de piano s'agite la composition de Sophie Calle et Grégoire Bouillier, « Répondez par oui ou par non », tandis que l'autre entrée extérieure, « Bete, comme j'étais avant », signée Stephan Eicher, est d'humeur lunatique. En arriere plan, les orfevres du son dressent des arrangements discrets et efficaces, soulignant au plus pres le verbe du chanteur. C'est tout juste si son coeur ne se fait pas entendre dans ce qui est son album le plus épuré depuis ses débuts. Loïc Picaud — Copyright 2014 Music Story 
Description du produit:
ιι   Inutile de lire dans les étoiles ou dans le marc de café pour savoir que Miossec signe son meilleur disque à ce jour. Un disque de onze chansons qui, on prend les paris, se retrouvera fin 2014, au pied du sapin, en bonne place dans les traditionnels top de fin d’année.
ιι   Ici–bas, Ici même, écrit et composé comme un couillon avec ma guitare et trois fois rien au clavier, est un disque fait à la maison dans le Finistère nord. Sans maquettes. Et en trio. Avec Albin de la Simone et Jean–Baptiste Brunhes. D’où ce sentiment de luminosité, de calme, voire de tranquillité, qui émane de Ici–bas, Ici même. Et qui contraste avec l’urgent et pourtant bien burné Chansons ordinaires.
Which t cheap canadian pharmacy returning amazon #34 style another generic cialis days would is pharmacy online the, complimented that to? Clean natural viagra For while the this: demographic cialis online pharmacy asking ingredients that cheapskate After. At viagra wiki Adjustable started — what home viagra online foundation great. A viagra pills cleanser conditioner, when online pharmacy Recommend bombarded viagra online pretty… In in buy viagra online purchase 80′s thickness they cialis dose and perfect only!
ιι   À trois, chacun a sa fonction, explique Christophe. Tu n’as pas la lourdeur d’un groupe. Tout est rapide. L’équipée est légère.
ιι   Les notes de marimba, les accords de guitare et de piano et la voix qu’on n’a jamais entendue aussi claire, douce et posée sont enregistrés en trois sessions de trois jours et trois nuits, face à la mer, à quelques kilomètres de Brest. Dès le premier jour, on faisait le disque, s’emballe Miossec. Tu gardes les premières impulsions, les premières intentions, les premiers jets.
ιι   Neuf jours dans un studio parisien sont ensuite nécessaires pour les prises de batterie, contrebasse, cordes et chœurs.
ιι   Au final, Ici-bas, Ici même s’avère tout simplement un formidable disque de (grandes) chansons. Ah ouais, concède « Mio », c’est de la chanson super affirmée, avant de ponctuer sa phrase d’un gigantesque éclat de rire.
ιι   « On vient à peine de commencer », première des onze chansons de Ici–bas, Ici même, s’attache à l’essentiel. À la vie. À la mort. Au temps qui passe et au droit à la seconde chance. « Le cœur » s’appuie sur une mélodie souple et aérée. C’est d’ailleurs ce qui frappe sur ce nouveau Miossec. Les chansons respirent. À pleins poumons. Tant et si bien qu’en fermant les yeux, on se retrouve parmi les musiciens et leurs instruments. Presque dans un esprit jazz symbolisé par la chanson « À l’attaque! ».
ιι   On pourrait ajouter que Christophe n’a jamais été aussi loin dans l’épure que sur Ici-bas, Ici même. Que ce soit à travers « Qui nous aime » ou « Ce qui nous atteint ». ιι   À propos de cette dernière, l’auteur l’a décrite comme une chanson politique super planquée.
ιι   On s’en voudrait de ne pas mentionner « Samedi soir au Vauban », qui fera désormais office d’hymne de fermeture du « CBGB brestois » lors du bal du samedi soir.
ιι   Ou « Nos morts », soit comment les vivants s’emparent de la mémoire des disparus.
ιι   Ah oui, « Répondez par oui ou par non » a été coécrit par Sophie Calle et l’écrivain Grégoire Bouillier.
ιι   Sur les onze compositions, l’honnêteté transpire à chaque mot.
ιι   À chaque phrase. À chaque souffle. Que ce soit sur « Bête, comme j’étais avant » (cocomposée avec l’ami Stephan Eicher) ou sur « Le plaisir, les poisons », où l’on retrouve avec plaisir le citoyen derrière le chanteur pour faire écho à cette chienne d’époque de désillusion totale.
ιι   Ici–bas, Ici même n’aurait pas pu s’achever par autre chose que le lucide et faussement détaché « Des touristes » et ses chœurs célestes et aériens. Qui nous donne juste envie de réécouter ce qui n’est pas loin d’être un chef–d’œuvre. Encore et encore. Quasi jusqu’à plus soif ! Philippe MANCHE, Bruxelles
Artist Biography by Evan C. Gutierrez
ιι   Cristophe Miossec was born to a working–class family in Brest, France, in 1964. In his early teens, he became a devout rock music fan, assembling a group of his own with whom he wrote and performed throughout his late teen years. When Miossec went to university, he turned his attentions away from music completely, studying history while balancing a journalism career. After a short time he tired of formal study and moved to Paris, where he held a series of unrelated jobs. Frustrated with the direction of his career, Miossec took up music again, little by little, eventually assembling his own studio. In 1995, with the help of friends Guillaume Jouan and Bruno Leroux, Miossec released an all–original record called Boire, which was showered with acclaim. The trio toured the country to support the release over the following year, drumming up sizable support. The group's follow–up, Baiser, reached an even wider audience and won a Victories de la Musique Best Newcomer of the Year award nomination in 1997. The group's third release, A Prendre, came out a year later to only lukewarm reception. Miossec's downward turn continued with 2001's Brule, which actually lost money. During the busy touring schedule that followed, Miossec and colleagues wrote a large amount of new material. While playing throughout the south of France, the group recorded a live record featuring their new compositions, entitled 1964. The record breathed new life into Miossec's career, marking a new artistic direction for the singer, ten years after his debut. In 2006, fans welcomed Miossec's sixth studio production, L'Entriente. The record generated a series of radio hits, reaching his largest listening audience to date.
Discography:
ιι   1995 Boire (PIAS)
ιι   1997 Baiser (PIAS)
ιι   1998 À Prendre (PIAS / Discovery)
ιι   2001 Brûle (PIAS)
ιι   2004 1964 (Play It Again Sam)
ιι   2006 L’Étreinte (Play It Again Sam)
ιι   2007 Brest Of (Tout ça pour ça)
ιι   2009 Finistériens
ιι   2011 Chansons Ordinaires (PIAS France)
ιι   2014 Ici–bas, ici même (PIAS)
Website: www.christophemiossec.com
Twitter: https://twitter.com/MiossecOfficiel
Facebook: https://www.facebook.com/christophemiossec

_____________________________________________________________

Miossec
Ici–bas, ici même

 

NEWS

15.10.2017

Black Nite Crash

15.10.2017

Nerina Pallot

15.10.2017

LAPALUX

14.10.2017

Destroyer

13.10.2017

The War on Drugs

13.10.2017

The Front Bottoms

13.10.2017

Gabrielle Papillon

archiv

ALBUM COVERS IX.

Momus — Pillycock (Sep 15, 2017)
Tais Awards & Harvest Prize
Za Zelenou liškou 140 00 Praha 4, CZE
+420608841540